DISCOURS DE HAINE

Download the EJN 5-point test for hate speech in French and use it in your newsroom.

TOURNER LA PAGE DE LA HAINE : UNE CAMPAGNE MÉDIATIQUE POUR LA TOLÉRANCE DANS LE JOURNALISME

 

Lorsqu’il s’agit du discours de haine, les journalistes et éditeurs se doivent de s’arrêter et prendre le temps de juger de l’impact potentiel d’un contenu offensant et provocateur. Le test ci-dessous, développé par l’EJN et basé sur des standards internationaux, souligne les problématiques de la collecte, de la préparation et de la dissémintation des informations et aide à placer ce qui est dit et qui le dit dans un contexte éthique.

 

UN TEST EN 5 POINTS POUR LES JOURNALISTES

 

1. LE CONTENU MÊME

  • Le discours est-il dangereux?
  • Pourrait-il inciter à la violence?

2. STATUT DE L’INTERVENANT

  • Sa position peut-elle influencer ses motivations?
  • Doit-il même être entendu ou simplement ignoré?

3. LE CLIMAT AMBIANT SOCIAL / ÉCONOMIQUE / POLITIQUE

  • Qui pourrait être affecté négativement?
  • Existe-t-il des précédents de conflits ou de discriminations?

4. PORTÉE DU DISCOURS

  • Le discours va-t-il s’étendre à d’autres publics?
  • Existe-t-il un schéma de comportement?

5. OBJECTIFS DU DISCOURS

  • Quels sont les avantages pour l’intervenant et ses intérêts?
  • Est-ce délibérément pour causer du tort à autrui?

E NE DONNEZ PASDANS LE SENSATIONNEL

NE VOUS HATEZ PAS DE PUBLIER

PRENEZ UN MOMENT DE RÉFLEXION


Watch the EJN Hate Speech video playlist

The dangers of hate speech in journalism are well known and can have tragic consequences. In response, the Ethical Journalism Network launched the Turning the Page of Hate campaign in 2014 to mark the 20 year anniversary of the Rwandan genocide.

INFOGRAPHICS

RELATED NEWS

Support the work of the Ethical Journalism Network

If you share our mission, please consider donating to the Ethical Journalism Network. Your financial contribution will help the EJN to support journalists around the world who are striving to uphold ethical practices in order to build public trust in good journalism.

SUPPORT US NOW