Centre of Media Studies

The regulation and self-regulation of journalism is in crisis. Many questions are being asked about the consequences of the rapidly-evolving spaces in which journalism operates. It may seem impossible to successfully bring together the support of the various different actors in the world of media to create a set of uniform standards. This testifies to the major issues being raised regarding the rationale and methods used by the kinds of regulatory entities that are given a mandate to oversee the activities of journalists.

In this study from the Centre of Media Studies at Laval University in Canada (published in French), experts from several different countries, including Australia, Belgium, Canada, Spain, the USA, Finland, France, Italy, the UK and Sweden, present a summary of the issues and discussions amongst the bodies charged with regulating the work of journalists.

Click here to view the report (in French).


Original Text: La régulation et l’autorégulation du travail journalistique traversent une crise. On observe plusieurs questionnements sur les conséquences de la transformation des espaces dans lesquels s’effectue le travail journalistique. On se désole de l’impossibilité à obtenir l’adhésion de l’ensemble des acteurs du monde des médias à un corpus de normes identiques. Cela témoigne d’interrogations majeures à l’égard de la raison d’être et des modes de fonctionnement des entités ayant mandat d’encadrer les activités des journalistes.

Des experts d’Australie, de Belgique, du Canada, d’Espagne, des États-Unis, de Finlande, de France, d’Italie, du Royaume-Uni et de la Suède dressent un état des lieux et des débats à l’égard des instances chargées de réguler le travail journalistique. Ces instances sont instituées en tout ou en partie par l’État ou des instances exclusivement autoréglementaires.